Aller au contenu

production alimentaire

La véritable liberté ne peut s'atteindre sans autonomie alimentaire. Nous pouvons sur-vivre en produisant proprement et équitablement nos besoins énergétiques (chauffage, électricité etc.), et nous pouvons survivre si ces mêmes besoins n'étaient pas ou plus comblés. Mais nous sommes incapables de vivre sans boire et manger... Si nous sommes attentifs aux qualités sanitaire, nutritionnelle et énergétique de ce que nous absorbons, alors l'autonomie alimentaire devrait être une de nos plus grandes priorités.

Pourtant, malgré la conscience de cette importance, nous nous sommes résignés pendant ces dernières années à donner la priorité aux problèmes qui s'imposaient à nous, emportés par la peur d'être dépassés par les événements, de ne pas parvenir à transformer cette maison où l'on survit en un lieu où l'on peut enfin vivre et « sur-vivre ».

L'objectif principal de 2017 sera la création d'un potager selon les principes permacoles, tout en puisant dans le savoir des peuples défavorisés qui, pour se nourrir, ont su trouver avec dignité des solutions pour vivre en situation de survie. Nous voulons installer des cultures pérennes et commencer la mise en place de structures nous permettant de « rallonger les saisons », comme la création d'un système de micro-serres pour les semis de printemps et les cultures d'automne, la mise en place d'une walipini (serre enterrée de Bolivie) avec piège à froid (selon le principe des igloo inuits) pour les cultures d'hiver; éventuellement chauffées par la récupération de la chaleur de fermentation anaérobie/aérobie d'un volume de broyat végétal (méthode attribuée à Jean Pain mais déjà connue des populations défavorisées d'Europe de l'Est).

Nous souhaitons expérimenter les qualités des composts templiers dans leur capacité à créer un milieu symbiotique entre certains micro-organismes et cultures (Laurent DAILLIEZ). Ainsi, nous prenons soin du sol que nous exploitons en créant ou régénérant la couche humifère, et favorisons la création d'un écosystème ne nécessitant aucun intrant, chimique ou organique, ni intervention lourde de notre part.