Aller au contenu

Une cuve à l’image de l’homme…

... elle se tasse avec les années!

Le problème était connu depuis l'achat de la maison. La terre glissant petit à petit pèse sur la cuve qui finit par s'affaisser sur le dessus. Nous n'avons jamais pu complètement fermer le trou d'homme, occasionnant parfois de réelles surprises, comme un têtard ayant passé la première partie de sa vie dans le filtre à sédiment. Nous l'avons découvert quand il a été assez grand, c'est à dire grenouille, pour se faire entendre! La larme à l’œil, il a été remis en liberté à la rivière 🙂

Ainsi déterrée, le point positif a été de pouvoir refermer la trappe de visite. Mais nous aurons à la recouvrir avant l'hiver pour éviter le gel de la partie haute du stockage.

Il s'agit d'une cuve de 2000L qui demande une gestion stricte de l'eau pour être autonome toute l'année (cf Production d'eau potable). A moyen terme, au delà de la nécessité d'augmenter sa capacité, nous devrons nous documenter et réfléchir sur les aspects sanitaires et énergétiques d'un stockage en cuve PEHD. Même si celle-ci est dite "de qualité alimentaire", nous ne savons que peu de choses sur sa réelle innocuité, notamment en cas d'eau stagnante, quand la source ne coule pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.